Site informatif sur l'isolant thermique
isolant-thermique-1.jpgisolant-thermique-2.jpgisolant-thermique-3.jpgisolant-thermique-4.jpg

Panneau isolant thermique

Comment choisir un panneau isolant thermique?

Les différents types de panneaux isolants

Le panneau isolant thermique est une des solutions les plus efficaces lorsqu’il s’agit de constructions d’immeubles, d’habitations ou de bâtiments. On distingue plusieurs catégories de panneaux classés selon le matériau utilisé pour la fabrication. Le principe de base du panneau isolant est de concentrer un volume maximum d’air sec. Car le véritable agent isolant n’est pas le matériau choisi pour le panneau, mais sa capacité à contenir de l’air dans sa structure. Ainsi, plus le matériau sera dense et plus il sera qualitatif en termes d’isolation acoustique et thermique.

Les panneaux isolants à base de minéraux

Assurant une excellente isolation thermique, le panneau isolant thermique à base de matières minérales est le plus populaire et le plus utilisé. Alliant des qualités d’isolation thermique aussi bien qu’acoustique, on les retrouve pour l’isolation de cloisons, de toitures ou de sols. La laine de verre est sûrement le choix le plus évident. Son excellent rapport qualité-prix en a fait un incontournable de l’isolation intérieure. À ses côtés, on retrouve les panneaux isolants fabriqués à base de laine de roche, de verre cellulaire, de perlite, de vermiculite, ou argile expansée. Offrant des qualités équivalentes en termes d’isolation thermique et acoustique, seul le prix peut aider à déterminer le choix le plus adapté selon les besoins de chaque particulier. Une autre qualité de cette famille d’isolants est la résistance au feu. L’inconvénient principal concernant la laine de verre et la laine de roche est leur tendance à absorber l’humidité, ce qui avec le temps peut finir par altérer sa capacité d’isolation.

Les panneaux isolants synthétiques

Dans cette catégorie, on retrouve quatre types de matériaux : le polystyrène expansé, le polystyrène extrudé, la mousse polyuréthane et la mousse phénolique. Le polystyrène expansé offre une bonne isolation thermique. Le polystyrène extrudé et la mousse polyuréthane sont encore meilleurs dans le domaine. L’inconvénient de ces trois solutions est leur piètre qualité d’isolation phonique. Ils conviennent donc pour certaines configurations où l’isolation acoustique n’est pas un critère. Sinon, mieux vaut se tourner vers des panneaux plus polyvalents. Une solution de premier choix est le panneau isolant thermique en mousse phénolique qui assure aussi bien le côté thermique que sonore. Excellente dans les deux domaines, elle est une des plus polyvalentes et des plus performantes du marché.

Les panneaux isolants naturels

Pour ceux que l’argument écologique rassure, il existe une offre très variée de panneaux isolants naturels. Parmi ces derniers, on retrouve des matériaux comme le liège, les fibres de bois, de lin ou de coco, le chanvre, la laine de mouton ou de coton, les plumes de canard, le roseau, la ouate de cellulose, la paille, le torchis ou encore la toiture végétalisée. Parmi cette liste, on relève particulièrement les très bonnes qualités d’isolation acoustique de la fibre de coco, de la fibre de bois, de la ouate de cellulose, et de la toiture végétalisée. Quant aux performances thermiques de ces matériaux naturels, ils sont équivalents et satisfaisants.

Le panneau isolant nouvelle génération

On parle aussi de panneau isolant sous vide. Les plus courants sont les panneaux injectés d’aérogel. Cela offre des qualités d’isolation thermiques et acoustiques très élevées et l’avantage de cette solution est qu’elle est cinq fois moins épaisse qu’un panneau en laine classique. Plus cher à l’achat, c’est un investissement qui se rentabilise sur le long terme avec les économies d’énergie effectuées grâce à ce type de solution. De plus, le gain d’espace et la facilité de pose en font un panneau isolant thermique parmi les plus intéressants sur le marché actuel.

Faites-nous part de vos commentaires ou questions